Jean-François Revel

Le Rejet de l’État
Essai
Première parution:
3 octobre 1984
Éditions Grasset
307 pages
ISBN : 246343615
Quatrième de couverture
L’État est partout, coûte de plus en plus cher, veut tout faire et, en même temps, fait de plus en plus mal tout ce qu’il fait. Tel est le sentiment qui monte depuis peu dans les opinions publiques. Est-ce la fin d’une longue période pendant laquelle une majorité de citoyens pensait que l’élargissement du rôle de l’État était plutôt bénéfique? On constate aujourd”hui dans les pays développés, mais aussi dans le tiers monde, une véritable nausée devant l’hypertrophie d’un État envahissant et inefficace. Bref, l’individu redemande le pouvoir. En France, c’est au moment précis où émergeait cette révolte que le régime socialiste accroissait massivement l’intervention de l’État dans la société, commettant ainsi un grave contresens culturel. En quoi consiste cette lassitude devant cet État tout à la fois impotent et imniprésent? D’où vient ce retournement de la sensibilité dans le monde moderne? Vivons-nous une révolution néolibérale? Peut-elle aboutir à des réformes viables? Tel est le mouvement que Jean-François Revel suit ici pas à pas et les questions auxquelles il propose des réponses.

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire - invisible)