Jean-François Revel

Histoire de la philosophie occidentale
De Thalès à Kant
Essai
Première parution:
14 mars 1994
Nil Éditions
523 pages
ISBN : 2841110052
Parution ultérieure :
30 mai 2013
Éditions Robert Laffont
Collection : Bouquins

522 pages
ISBN : 2266067915

Parution ultérieure :
1er août 1996
Éditions Pocket
Collection : Agora
Réimpression : 12 juin 2001
ISBN : 9782266116305
Réimpression : 27 août 2005
ISBN : 2266116304
522 pages
ISBN : 2266067915
Parution ultérieure :
7 février 2003
Éditions Pocket
Collection : Agora
523 pages
ISBN : 2266132423
Penseurs grecs et latins
1975
Stock – Livre De Poche
Réédition : 1er août 83

La philosophie classique
1970
Stock – Livre De Poche
Réédition : 1975
Réédition : 1er mars 1986

Tome 1 – De l’Antiquité à la Renaissance, ou de la naissance de la philosophie à la naissance de la science
1968
Stock
Réédition : 1975
Réédition : 1er mars 1986

272 pages
ISBN : B0000DSXCQ

Tome 2 – La Philosophie pendant la science (XVe, XVIe, et XVIIe siècle)
1970
Stock
Réédition : 22 juin 1994
LGF

248 pages
ISBN : B0000DLNPO

Quatrième de couverture
La philosophie a la réputation non usurpée d’être une discipline d’accès difficile. Les philosophes s’expriment avec plaisir dans une langue obscure réservée aux initiés. Jean-François Revel rend limpide la philosophie, clairs et intelligibles les grandes théories et les mouvements philosophiques. ce livre ne vulgarise pas la philosophie occidentale mais permet enfin de comprendre quel a été, de l’Antiquité à nos jours, ce choc des idées qui a formé nos croyances, notre manière de penser.
De Pythagore à Socrate, de Platon à Aristote, des Epicuriens aux Stoïciens, de Montaigne à Pascal, d’Erasme à Bacon, de Descartes à Spinoza et à Leibniz, voici des portraits souvent impertinents mais toujours impartiaux; voici expliquées les idées et les oeuvres des grands philosophes et de la pensée occidentale.
Une histoire à la portée de l’étudiant ou de l’honnête homme du XXème siècle.
Quatrième de couverture
La publication, en 1957, de Pourquoi des philosophes, a été à l’origine d’une controverse qui a touché un public beaucoup plus large que celui des philosophes professionnels. À une époque où la philosophie française cherchait sa voie entre le renouvellement de sa tradition et l’acclimatation de la philosophie allemande, Revel remettait en cause l’idée même de la philosophie et sa place dans la pensée moderne. Dans Pourquoi des philosophes et dans La Cabale des dévots (1962), où il répond aux objections de ses contradicteurs, Revel s’en prend avec un talent polémique, et comique, exceptionnel aux principales idoles de la philosophie française de son temps. Il déplore que l’histoire de la philosophie soit de moins en moins historienne, pour se concentrer sur l’étude interne des systèmes. Il met en cause le spiritualisme et l’idéalisme dominants dans la tradition française, qu’il trouve incompatibles avec les engagements politiques des philosophes français, et qui sont selon lui relayés par la phénoménologie de Husserl et surtout de Heidegger, dont il met en question la méfiance devant la science et la technique modernes. Il dénonce, enfin, la méconnaissance de la psychanalyse, dont les enseignements sont à ses yeux dénaturés par Jacques Lacan. Outre ces deux classiques de la grande littérature polémique, ce volume contient l’Histoire de la philosophie occidentale réunissant ainsi tous les ouvrages que Jean-François Revel a consacrés à la philosophie. On peut voir que son “antiphilosophie” se fonde sur une vision cohérente, informée et argumentée de l’histoire de la philosophie depuis sa naissance en Grèce jusqu’aux débuts de la science expérimentale. Même si on ne le suit pas dans ses conclusions, on lira avec plaisir les analyses qu’il consacre à Platon, à Montaigne et aux grands métaphysiciens du XVIIe siècle, héritiers brillants d’un Descartes que, comme Pascal, il juge “inutile et incertain”.

Commentaires

  1. Marc Imbeault
    1 January 2006 | 8:19

    La section consacrée à la philosophie pré-socratique est excellente. On retrouve dans l’ensemble de l’ouvrage le ton et l’esprit qui caractérise l’auteur. La décision de ne pas inclure les penseurs du Moyen-âge me paraît toutefois une erreur. Peut-être que la philosophie et la théologie se rejoignent plus que ne le pense J.-F. Revel. L’histoire de la philosophie occidentale est cependant un livre qui ne laisse pas indifférent et dont on se souvient longtemps, c’est un bon signe !

  2. dionysius
    1 January 2006 | 8:27

    La philosophie et la théologie ne peuvent se réjoindre..c’est l’un des principales thèse du livre. Relisez Marc, relisez

  3. dionysius
    1 January 2006 | 8:28

    La seule histoire antiphilosophique de la philosophie. Une des seules où la science a sa place. Etant donné l’explosion techno-scientifique, un livre qui risque d’être d’actualité pendant un bon bout de temps!

  4. gilles
    1 January 2006 | 8:30

    Dans l’édition du Tome II de “L’histoire de la philosophie occidentale ” parue en livre de poche en 1970 , il est question d’un Tome III en préparation qui s’intitulerait :” La philosophie après la philosophie ” (18 ,19 et 20ème siècles ).
    Cet ouvrage a t-il vu le jour ou bien J.F Revel s’est -il arrêté en si bon chemin ?
    Merci à celui qui pourrait me donner le renseignement .

  5. Gérard
    16 February 2006 | 10:23

    En réponse à Gilles, je suis détenteur du Tome I de “L’histoire de la philosophie occidentale ” édité chez Stock et achevé d’imprimé en 1968 dont je n’ai pas vu signalement dans les bibliographies, par contre je suis très interressé par le tome II, où puis-je le trouver ?

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire - invisible)