Jean-François Revel

La Nouvelle Censure
Un exemple de mise en place de la mentalité totalitaire
Essai
Première parution:
1 octobre 1977
Robert Laffont
Collection : Libertés 2000
349 pages
ISBN : 2221036077
Quatrième de couverture
Il existe toutes sortes de censures:
la censure d’État, officielle et préalable, ou officieuse et dissuasive; la censure sociale, qui exclut les non-conformistes des carrières, des places, de la “réussite”; l’autocensure, qui permet de faire des économies de temps et de personnel.
Mais on a rarement prêté attention à une forme non officielle de censure, d’autant plus redoutable qu’elle est sincère, se croît honnête et n’a pas conscience d’être censure: c’est la censure idéologique. Plus précisément, la censure idéologique en démocratie, donc ne disposant plus ou pas encore du bras séculier, et que je propose d’appeler “censure élargie”, cas particulier du “stalinisme élargi” que j’ai dépeint dans La Tentation totalitaire. Elle consiste, non pas à empêcher la diffusion des œuvres et des idées, puisqu’elle n’en a pas le pouvoir légal, mais à dissuader le public d’en prendre connaissance. Le lecteur, l’électeur ne sont pas invités à juger par eux-mêmes des arguments d’un auteur, mais à s’en détourner comme on se détourne du péché. Censure prophylactique, consistant à déconsidérer les auteurs dangereux pour la Foi, au lieu de les discuter; à les mettre à l’Index au lieu de les réfuter; à fanatiser le lecteur au lieu de l’éclairer.
J’ai voulu, dans La Nouvelle censure, étudier et présenter au lecteur le dossier complet, dans un cas déterminé, aujourd’hui, en France, des méthodes et stratagèmes de cette nouvelle censure.

Jean-François Revel

Commentaires

  1. Romain Blanchard
    4 February 2007 | 9:35

    Bonjour,
    J’ai une question : est-il vrai que l’Éducation Nationale s’apprête à censurer Céline et Cioran du programme scolaire?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Romain Blanchard

  2. Kefnos
    29 November 2008 | 8:49

    bien sur que non. L’oeuvre de Céline constitue le dure passage d’une époque bien dure, je pense à “voyage au bout de la nuit” qui fut un des premiers romans à traiter de la 1ère guerre mondiale avec lègereté dirons-nous et nouveautés ( ” comme de la confiture” en parlant du sang). Je crois qu’en 3° on étudie la 1ère guerre mondiale ce qui est donc un repaire en Français. Pour ce qui est de Cioran je pense de même.

    Ainsi ils ne seront pas censuré je te rassure

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire - invisible)