Jean-François Revel

Le Regain démocratique
Essai
Grand prix littéraire de la Ville d’Ajaccio et du Mémorial
Première parution:
8 janvier 1992
Éditions Fayard
511 pages
ISBN : 2213027781
Parution ultérieure :
11 décembre 2001
Éditions Hachette
Collection : Pluriel
522 pages
ISBN : 2010209338
Quatrième de couverture
La démocratie est-elle un luxe ou un minimum vital? Le marxisme avait cru l’un; nous découvrons l’autre. Nous assistons, depuis 1980, à l’amorce d’un regain démocratique dans le monde, avec ses composantes inséparables: le libéralisme économique, les libertés individuelles et les droits de l’homme. D’abord le tiers-monde, ensuite le monde communiste ont, sinon encore réalisé, du moins réclamé la démocratie politique et l’économie de marché. Ils tentent de les construire. Socialisme et tiers-mondisme s’effondrent de concert. de leur côté, les démocraties chevronnées, et même leurs partis de gauche, rejettent de plus en plus l’étatisme et le dirigisme, et jusqu’au modèle social-démocrate; En politique étrangère même, on s’achemine vers un nouveau droit international où seront un jour, peut-être, seuls tenus pour légitimes les Etats démocratiques. Les autres ne pourront plus compter sur la complicité passive des démocraties et invoquer le vieux principe de la “non-ingérence” pour asservir leurs populations impunément, comme ce fut et c’est encore le cas dans tant de régimes totalitaires. Voilà le bilan de cette révolution avec ses perspectives d’avenir, que présente ici à l’échelle planétaire Jean-françois Revel.

Quels en sont les acquis? Peut-elle, va-t-elle se poursuivre? La sortie du communisme ne se révèle-t-elle pas bien plus ardue qu’on ne l’avait imaginée tout d’abord? Comment passer d’une culture de l’obéissance à une culture de la liberté? Les pays en voie de développement pourront-ils éliminer la corruption qui ronge leurs économies? Les démocraties développées ne sombrent-elles pas elles-mêmes dans la corruption et l’apathie? L’islam peut-il se démocratiser? Les fanatismes nationaux, ethniques, religieux vont-ils répandre partout le chaos? une autre idéologie perverse va-t-elle remplacer le marxisme défunt? L’auteur examine en profondeur toutes ces interrogations et fait la synthèse des réponses possibles que l’Histoire pourrait donner. Il conclut qu’au stade actuel, l’humanité, malgré elle peut-être, se trouve, pour survivre, en quelque sorte condamnée à la démocratie.

1 Commentaire

  1. 29 October 2011 | 10:57

    [...] SOURCES D'EQUINOX:(1) Jean-françois REVEL, "le Regain démocratique", Fayard, 1992 (2) Gilles KEPEL, "Jihad, expansion et déclin de l'islamisme", Gallimard, 2000 * [...]

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire - invisible)