Jean-François Revel

Interview à Radio-Canada (1968)

Jean-François Revel en 1968 (Interview Radio Canada)

Radio-Canada a mis en ligne une interview vidéo exceptionnelle de Jean-François Revel datant d’avril 1968.

Pendant une heure, Revel aborde de nombreux sujets après être revenu sur son cursus scolaire puis professoral en Algérie, au Mexique et en Italie :
L’indépendance de l’Algérie; la notion de pamphlet et le titre de pamphlétaire qu’on lui colle généralement; la vie politique française et son “étiquetage” politique; la liberté d’information et d’expression, notamment audiovisuelle, en France; le chauvinisme hexagonal, notamment dans le milieu intellectuel; et, enfin, la démocratisation de la culture et de l’enseignement.

La vidéo est accessible sur le site de Radio-Canada (Via).

Commentaires

  1. fb
    11 August 2008 | 1:57

    Bonjour, je cherche la référence exacte de la phrase où un éditeur dit à JFR: « au fond, tu es un vieil efficace ». Il me semblait qu’elle se trouvait dans les Mémoires, mais impossible de la retrouver… S’il vous est possible de me faire profiter de vos lumières, je vous en serais très reconnaissant,
    d’avance, merci
    Cordialement

  2. Dimitri
    1 September 2008 | 10:59

    Quel Bonheur !

    Quelle finesse d’esprit, un brin pince-sans-rire ! L’entendre parler de Malraux est un délice !

    On se rend compte que déjà à l’époque il expliquait qu’un pamphlet ne vaut rien s’il ne repose sur une argumentation sérieuse et rigoureuse.

    C’était le temps où l’interviewveur donnait du temps à l’interviewvé ! C’est frapant de voir comment REVEL peut développer son argumentation sans être sans cesse interrompu. Le temps semble suspendu.

    J’ai été étonné par contre d’entre REVEL dire “mon dieu !” à je ne sais plus quelle minute de l’émission.

  3. bourdeaux
    2 September 2008 | 6:52

    Ce document est passionnant, merci à radio canada. On y retrouve revel à l’époque où il fut sans doute le plus percutant, parce que très bousculé sur sa droite et sur sa gauche, précisément parce que la frontière que tant d’autres faisaient reposer sur des dogmes poussiéreux, revel la plaçait sur les faits et sur son temps.
    Chaque nouveau document montre que revel est un des plus grands penseurs de son époque.

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire - invisible)