Jean-François Revel

Pierre Nora : à la rencontre des disparus : Jean-François Revel

Pierre Nora

L’académicien Pierre Nora était l’invité la semaine dernière de Raphaël Enthoven dans son émission Les nouveaux chemins de la connaissance sur France Culture, pour une série de cinq entretiens le concernant.

Il a choisi de se révéler en consacrant l’un d’eux à Jean-François Revel, dont il était un ami proche, et de longue date.

Voir la page de l’émission sur France Culture

Citation de Revel tirée de l’émission :

« Il y a une chose à laquelle on ne songe jamais assez souvent quand on dit à quelqu’un ‘vous avez changé’ – c’est que le monde aussi change.

Vers 1960-65, il était encore raisonnable par exemple de parier sur une certaine démocratisation de l’Union soviétique.

Il était encore raisonnable de parier sur la libéralisation du Parti communiste français.

Il était raisonnable de parier sur la réussite de certaines expériences dans le tiers-monde, comme Cuba, la Tanzanie ou l’Algérie.

Il était raisonnable de penser que l’autogestion yougoslave avait encore une chance de s’en sortir, que l’expérience chinoise méritait l’intérêt.

Depuis ces dates, toutes les expériences que je viens de citer ont sombré dans une faillite noire. L’URSS a envahi Prague, la Pologne se décompose…

Ce n’est pas un individu qui change, c’est un individu qui tire la leçon des événements.

C’est comme si vous disiez à quelqu’un qui vivait au XVIIe siècle: ‘Je remarque qu’en 1600 vous étiez persuadé que la terre était immobile, et qu’en 1632 vous croyez maintenant qu’elle tourne. Alors vraiment, vous êtes une girouette!’ Mais dans l’intervalle il y a eu Galilée, je m’excuse ! »

Merci à Sardanapale pour la restranscription

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire - invisible)